Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

    Envoyer un message
Description
Note: 4,2/5 - 5 vote(s).



Localisation : Argentine
Date du message : 16/07/2012
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Mendoza, la ville du bon vin Argentin

Partie Emilie ecrite en plein milieu de la nuit pendant que Jordan dort

 

Dernier jour a Cordoba, le trajet pour Mendoza est finalement bcp plus compliqué que prevu...

dabord

- levé 6h30 car le frere de notre couch doit nous amener avant daller au taf a la sortie de la ville pour tenter de faire du stop

 

- 8h, on lentend toujours ronfler!

 

- 8h30, ahhh il est enfin levé! Allez on decolle

 

-9h on est en position, carton en main, pouce bien droit, sourire peu forcé

 

- 11h doigt congelé, mal au pied, on remballe les sacs tout peunot vers le terminus de bus pour.. prendre gentiment le bus!

 

La vie est durre!

 

Mais bon malgre ce mauvais depart dans le chapitre de Mendoza, la suite n est que bonnes surprises!

On arrive vers 1h du mat chez Eugenia, la personne chez qui on est reste via le couch, surfing, et malgres lheure tardive on est accueilli comme des rois. Son neuveux, age de 10 ans, Matias, reste meme debout car il est tout curieux de voir pour la premiere fois des francais... ah bah oui cest koi ces betes la??!

 

Comme pour Cordoba, lambiance de la ville est a nouveau assez proche de ce qu on connait en Europe, on est un peu nostalgique des ḿamitas qui criaient dans la rue "hay pollo y gasiosa"

Et oui, qui pense a nous maintenant quand on a faim ???

Hein ??

 

Et pis on part aussi dans la vallee de Maipu faire un petit tour en tandem dans les vignes, et deguster qlq vins de la region car cest qd meme ici que sont fariqués les meilleurs, alors autant dire qu on se fait bien plaisir

 

On passe beaucoup de temps avec le jeune Matias, entre balade pour aller nourrir au pop corn les canards, parties de carte interminables et dessins animees, ils nous aura vraiment bien fait rire et on se rappellera longtemps de son celebre: Çreo que esta noche me voy a acostar temprano...qu il aimait clamer bien fort lorsqu il est etait lheure daider un peu sa grand mere...et oui il est comme free, il a tout compris!

 

Breff toute bonne chose a une fin, on est tout tristounet lorsqu on repart de notre famille d accueil Argentine,..vraiment.

 

Eugenia, on espere bien te revoir en France...

 

Partie de Jordan ecrite au petit matin pendant que Emilie dort

 

Après la Sierra de Cordoba, sa quebrada Del condorito, alta gracia ... et surtout l'accueil incroyable que nous avait réserve Esteban il nous a été difficile de nous remettre en route vers la destination suivante: Mendoza.



Ville principalement connue pour ses vignes et la proximité (a l'échelle sud américaine) de la station de ski la plus touristique d'Argentine. La ville en elle même est également très agréable, une fois de plus très semblable a une ville européenne.



D'ailleurs les argentins, que l'on commence a mieux connaitre ont dans leur majorité un mode de vie qui est très proche du notre, de même, leur niveau de vie est beaucoup plus élevé que celui de leur voisins du Nord (equateur, perou ou Bolivie). Et une nouvelle fois bien proche de ce que l'on peut connaitre.



Ils doivent en revanche faire face a une inflation incroyable d'en moyenne 20% par an sur les 5 dernières années! Et la tendance c'est encore accélérée en 2012... Les salaires augmentent aussi mais aucun argentin n'a confiance en la monnaie nationale (normal). Malgré tout, ils ont les moyens d'économiser, ce qui implique qu'ils ont pris l'habitude d'acheter des dolars US pendant des années afin d'éviter que leurs économies se transforment en trois fois rien. Pour éviter ça le gouvernement a mis en place le mois dernier une interdiction de posséder des dollars pour les argentins, histoire de relancer la consommation. Résultat un marche noir du dollar s'est mis en place (mécanisme tout ce qu'il y a de plus Cubain). Et le dollar au noir vaut plus que le dollar officiel. Un business rentable est donc de rentrer dans le pays avec des dollars et de les vendre  pour plus cher que ce qu'ils valent !



Mais bon tout ça devrait changer rapidement, car il parait impossible que les argentins échappent a une nouvelle crise économique. Fait récurrent dans l'économie du pays...



Enfin nous on observe ça de loin et on profite de la vie avec Maria-Eugenia, sa maman et son cousin de 10 ans en vacances chez Mamie. Après une première journée de visite de la ville et de ses environs immédiats, nous passons chez "Carrefour" surement la chaîne de magasins la plus étendue d'Argentine, histoire de préparer un repas français a partager. On a passe de bien agréables moments avec cette famille a qui nous nous sommes attaches rapidement. D'ailleurs nous n'avions plus trop envie de partir le moment venu. Décidément ils sont super humainement ces argentins. Si culturellement et même au niveau de la nature on est beaucoup moins dépayse ici, le contact avec les argentins est beaucoup plus facile que dans les pays andins du nord. Un bonheur quoi.



On en profite pour se familiariser avec l'accent et les particularités de la langue espagnole ici. Les argentins ne parlent pas comme leur voisins et ils en sont fiers! Nous ça nous amuse beaucoup d'autant que ça ne nuit pas trop a la compréhension. A titre personnel j'aime me laisser prendre au jeu et a parler comme eux (toutes proportions gardées).



Enfin et outre les nombreuses discussions avec nos hôtes, nous visiterons la belle ville de Mendoza tranquillement et nous passerons une belle journée a Maipu, une localité voisine, dans la vallée des vins.

 

 

A l'occasion, nous nous essayerons au tandem. Depuis le temps qu'on en parlait! Le problème c'est qu'apparemment on ne voit rien de derrière... On visitera quelques domaines et aussi une fabrique d'huile d'olive. On retiendra de tout ça, le Malbec argentin! Un sepage français anodin mais qui une fois importe ici a développe des arômes particuliers, en raison du climat qui lui convient parfaitement. Bref un délice pour accompagner... Une bonne viande de b½uf bien d'ici... Meme si finalement on en a pas mange tant que ça.

 


C'est une nouvelle fois après 4 jours que l'on reprend la route vers la fameuse "Patagonie" (en fait c'est simplement tout le sud du pays) et en particulier la région des lacs...

A suivre !


Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par caro

le 29/07/2012 à 16:14:02

allez tkt pepette, nous on pense à toi qd tu as faim, on te fera des bons ptits plats et toi aussi tu pourras dire à la moun que t fatiguée et que tu vas dormir quand y'ora du boulot!

Répondre à ce commentaire

Par

le 03/08/2012 à 03:41:26

Ehhii genial, je fais une liste alors des plats que je veux et je meclipse au moment de la vaisselle alors :)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Trajet ]