Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

    Envoyer un message
Description
Note: 4,2/5 - 5 vote(s).



Localisation : Pérou
Date du message : 19/02/2012
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Huaraz altura fever!

La sierra peruvienne

Apres quelques 8 heures de bus en environ 150 fois plus de dos d'anes nous avons rejoint Huaraz. On s'y est tout de suite senti un peu comme chez nous. Petite ville accueillante encerclee de montagnes dans les sommets atteingnent des altitudes vertigieuses.

Apres s'etre fait alpaguer par un commercial/guide local, nous voici parti pour un trek en haute montagne de 3 jours avec toutes les affaires necssaires sur le dos. Apres une premiere journee d'ascension et pres de 800 metres de denivele positif avales, on pose la tente a 200 metres au dessus du sommet du mont blanc! Je pose egalement ma galette peu de temps apres la tente! L'altitude y parait... Emilie n'en mene pas large non plus. La nuit passe... tres lentement dans un froid polaire et avec peu de sommeil... l'atitude toujours.

Reveil (si on peut dire) difficile donc. Apres quelques minutes d'hesitations nous voila parti vers le lac attenant au glacier situe quelques centaines de metres plus haut! C'est dur et Emilie et contente d'arriver au bout! moi aussi d'ailleurs (altitude d'environ 4600 metres quand meme !)

Emilie va redescendre au campement de la nuit passee et je decide d'aller avec le guide admirer la vue depuis "El paso" a 5200 metres d'altitude.

Comme on est que deux et qu'il est joueur (rien a voir avec les guides Francais, beacoup plus conservateurs disons) il decide de ce faire la montee en dehors de tout chemin, on monte vite au debut et moins puis beacoup moins ensuite (enfin surtout moi). Le guide se casse la gueule regulierement devant moi! sur les passages eneiges, les parties boueuses ou rocheuses. Pour ne pas le mettre mal a l'aise je l'imite de temps en temps. Bon comme on est vraiment a flan de coline je choisis mes moments quand meme. Les dernieres vingt minutes se font dans la neige via le chemin habituel ( ceux qui etaient passes avant avaient des batons et des raquettes, car il y a une sacree profondeur, ouais ceux qui etaient passes avant en avaient!) du coup on marche dans leurs pas et ca va a peu pret).

Bref apres 2 heures et quelques 900 metres de denivele positif (de toute facon y a pas eu de negatif) on arrive au sommet et on domine un paysage superbe ! Drole de sensations a cette altitude et je demande au guide a ce qu'on redescende apres 15 minutes au sommet. Ce con veut me laisser passer devant pour eviter les pierres qui devallent la pente lors de notre descente, je fais bien entendu fait le debile et me trompe de chemin des que possible pour lui laisser le plaisir de ramasser les pierres que je detache dans ma descente. Comme il a bien compris que j'avais compris qu'il s'etait foutu de ma gueule, il se met a courrir moi... ben moi aussi du coup ! Ca ne dure pas longtemps je suis completement crame par la montee et asphyxie par l'atitude.

Dans la descente, je realise avec emotion que je viens de me tapper un montee de fou par un chemin improbable alors qu'il y a peu j'etais a moitie invalide a cause de mes genoux cagneux d'octogenere.

Cette premiere emotion passe m'en vient une deuxieme tout aussi forte. Un pari non tenu: la sainte-lyon en solo !!! Je viens de prendre la decision d'honorer ce pari! J'aimerai bien la faire avec quelqu'un dans son ensemble, Lionel tu es le seul assez peu sense pour faire ces 69 km de nuit dans les monts Lyonnais auquel j'ai pense dans cette descende. T'en est? Avis aux amateurs (plus ou moins senses) qui veulent m'accompagner sur tout ou partie des chemins de la sainte-lyon 2013. Je ne vais pas citer tous les noms auquels je pense mais je pense qu'on pourrait s'organiser ca de sorte de toujours etre plusieurs courrir ensemble... J'attends vos declarations d'inttention en commentaires !

Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par OM forever

le 20/02/2012 à 18:37:28

Salut les bouffeurs de Yuca !

Saleté de guide péruvien !
Fallait lui lancer des pierres dans la descente !

Va pour la sainté-lyon. . .un entraînement est prévu le 2 juin pour le Pilatrail :
21 ou 42 km (au choix) avec 650m de dénivelé positif sur les 8 premiers km.

Comme on accepte les anciens obèses, même Jeanch à dis qu'il en serait. . .

Bisous à vous 2

Répondre à ce commentaire

Par Jordan

le 20/02/2012 à 23:43:34

OM forever, beau pseudo je le reconnais mais as peut pret 65 millions de Francais peuvent se cacher derriere...
En tous cas ca me fait plaisir !

Répondre à ce commentaire

Par Sainte Cécile (eau pétillante des monts du lyonnais)

le 01/03/2012 à 13:40:12

Chers amis de la poésie,

La lecture de ce message m'a beaucoup diverti, j'en bave encore. Je ne savais pas Jordan si bon rédacteur, et pareil farceur. Le guide mériterait un sketch à lui tout seul ! c'est bien connu les péruviens c'est des sacrés malins! (cf/ temples, bonnets, culture de la pomme de terre). En tout cas, félicitations pour l'ascension ! Tu as fat fort mon Seignor ! 5600 m !!! Tu m'étonnes que tu voulais redescendre au bout de 15 minutes. ^^ Le dépassement de soi-même, voilà un objectif rationnel. Ma chère mimi par contre, bon... hein... les galettes péruviennes semblent être ton péché mignon. Pas de bravo, et peu de bravoure. Je ne te félicite point. Mais je t'enlace quand même! Ah, quel bonheur de vous imaginer gravir toutes ces montagnes, et piétiner de vos pieds d'hippopotames les terres ancestrales de mes aînés bridés. Réjouissez-vous!!! Merci pour ces mots du coeur, à la prochaine lecture ! Des bisous plus qu'il n'en faut !

Répondre à ce commentaire

Par Briçous

le 02/03/2012 à 08:04:37

Et bin putain, sacré périple, j'espère que tu l'as pas payé à la fin et qu'il est parti bien loin en courant !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Trajet ]